www.radartutorial.eu www.radartutorial.eu Vue d'ensemble des radars - Radars de défense aérienne

RRP-117 “Seek Igloo”

Description de l'unité de radar, les caractéristiques techniques tactique
RRP - 117
(cliquer pour agrandir: 532·800px = 98 kilooctets

Figure 1 : Antenne du RRP-117
© Lockheed Martin

Données techniques
Fréquence : 1215 à 1400 MHz
Période de répétition  
des impulsions (PRI) :
0,9 - 4 ms
Fréquence de répétition  
des impulsions (FRI) :
250 / 1100 Hz
Largeur d’impulsion (τ) : 100 et 800 µs
Temps de réception : 0,6 / 3 ms
Temps mort : environ 200 µs
Puissance de pointe : 20 kW
Puissance moyenne :  
Portée maximale : Plus de 463 km
Résolution en portée :  
Largeur du faisceau : β:3,4°, ε:2,7°
Coups au but par balayage : 1 ... 3
Taux de rotation de l’antenne : 6 tr/min.

RRP-117 “Seek Igloo”

Le radar de défense aérienne RRP-117 (Remote Radar Post) de bande D utilise une technologie entièrement à semi-conducteurs. Il comporte un radar primaire, un autre secondaire et un sous-système de simulation. Ce radar permet d’obtenir une détection primaire en trois dimensions des cibles potentielles en temps réel, ainsi qu’un large éventail d’autres données grâce à son radar secondaire. Son antenne réseau à commande de phase effectue 6 rotations à la minute en balayant électroniquement en élévation.

Son transmetteur à semi-conducteur génère des impulsions compressées pour une meilleure résolution en portée que la longueur originale de l’impulsion ne pourrait faire seule.

Cependant, durant le temps d’émission, l’antenne ne peut recevoir ce qui donne une distance aveugle à partir du radar. Par exemple, si l’impulsion est de 800 microsecondes, le radar ne peut fonctionner qu’à partir de 120 km (800 µs · 150 m). La longueur originale de l’impulsion limite donc son usage. Pour remédier à ce problème, la solution est d’alterner les impulsions compressées avec de courtes impulsions destinées à ne sonder que près du radar.

Galerie du radar RRP-117

Figure 2 : Diagrammes d’émission de l’antenne 3D

Figure 3 : AN/TPS-59 en action

Figure 4 : Abri d’entretien avec contrôle du traitement des signaux