www.radartutorial.eu www.radartutorial.eu Vue d’ensemble des radars - Musée du Radar

AN/APS-120

Description de l’unité de radar, les caractéristiques techniques tactique

Figure 1 : E2C avec le rotodôme APA-171 du radar AN/APS-120

Figure 1 : E2C avec le rotodôme APA-171 du radar AN/APS-120

Données techniques
Fréquence : Bande UHF)
Période de répétition
des impulsions (PRI) :
Fréquence de répétition  
des impulsions (FRI)
 :
298 … 303,5 Hz
Largeur d’impulsion (τ) : 12,8 µs
Temps de réception :
Temps mort :
Puissance de pointe : 1 MW
Puissance moyenne : 3,8 kW
Portée instrumentée : 200 NM (≙ 370 km)
Résolution en distance :
Précision :
Largeur du faisceau : 6,6°
Coups au but par balayage :
Taux de rotation de l’antenne : 6 min⁻¹
MTBCF : 18 h
MTTR : 8 h

AN/APS-120

L’AN/APS-120 était un radar de surveillance aéroporté à impulsions Doppler longue portée fonctionnant dans la bande UHF et utilisé comme radar d’alerte avancée sur les E2B et E2C Hawkeye de Northrop-Grumman.

Le schéma fonctionnel du radar est identique à celui des types précédents AN/APS-96 et AN/APS-111 (XN-1). L’antenne était située dans un radôme rotatif au-dessus du fuselage de l’avion, d’un diamètre de 7 pieds (≙ 2,13 m) et d’une hauteur de 2,5 pieds (≙ 0,76 m). Elle était composée d’un groupe d’antennes Yagi-Uda polarisées horizontalement et interconnectées en tant qu’antenne monopulse. Le transmetteur entièrement cohérent et stabilisé par quartz utilisait un amplitron coaxial comme amplificateur final. Le traitement du signal radar utilisait une compression d’impulsion jusqu’à une durée d’impulsion de 0,2 µs.

Le radar AN/APS-120 était opérationnel en 1970 et a été remplacé par le AN/APS-125 en 1976.

Source :