www.radartutorial.eu www.radartutorial.eu Vue d’ensemble des radars - Musée du Radar

ASD

Description de l’unité de radar, les caractéristiques techniques tactique
Données techniques
Fréquence : Bande X
Période de répétition
des impulsions (PRI) :
Fréquence de répétition  
des impulsions (FRI)
 :
Largeur d’impulsion (τ) :
Temps de réception :
Temps mort :
Puissance de pointe :
Puissance moyenne :
Portée instrumentée : 300 NM (≙ 550 km)
Résolution en distance :
Précision :
Largeur du faisceau :
Coups au but par balayage :
Taux de rotation de l’antenne :
MTBCF :
MTTR :

ASD

Pendant la Seconde Guerre mondiale, l’ASD était un radar de navigation et de recherche de cible fonctionnant en bande X, développé par les laboratoires de radars MIT, NRL et l’entreprise Sperry. En 1943, le radar ASD a été mis en production. Après la guerre, Philco a repris la production et le radar a reçu la désignation AN/APS-3 à partir de 1946. ASD a été le premier radar de surveillance américain efficace à micro-ondes et a été utilisé dans des avions de patrouille de taille moyenne et dans des avions de combat comme le Lockheed PV-1 Ventura, le PV-2 Harpoon et le Grumman TBF Avenger de l’US Navy. Les navires et les côtes pouvaient être détectés jusqu’à 300 miles, les sous-marins jusqu’à 15 miles et les autres avions jusqu’à 8 miles.

La disponibilité de magnétrons pour la bande X a permis de réduire les dimensions des antennes et du matériel d’émission d’un facteur trois par rapport à la bande S. Cela a permis de monter les éléments émetteur-récepteur-antenne du radar même sur des avions monomoteurs dans de petits conteneurs ou dans des carénages placés sous les ailes de l’avion. La commande du radar et sa représentation sur un affichage de type B de 4½ pouces (≙ 12,7 cm) de diamètre se trouvaient dans le fuselage. Le secteur de recherche était orienté vers l’avant, large de 150 degrés et pouvait être commuté à 60 degrés pour viser des cibles.

Source :

  1. Louis A. Gebhard, Evolution of Naval Radio-Electronics and Contributions of the Naval Research Laboratory, NRL Report 8300, 1979 (online preview)