www.radartutorial.eu www.radartutorial.eu Vue d’ensemble des radars - Musée du Radar

Type 13 CMH

Description de l’unité de radar, les caractéristiques techniques tactique

Figure 1 : Type 13 CMH à Malte pendant la Seconde Guerre mondiale,
photographié par un soldat français inconnu.

Figure 1 : Type 13 CMH à Malte pendant la Seconde Guerre mondiale,
photographié par un soldat français inconnu.

Données techniques
Fréquence : Bande S
Période de répétition
des impulsions (PRI) :
Fréquence de répétition  
des impulsions (FRI)
 :
500 Hz
Largeur d’impulsion (τ) : 0,6 ou 1,9 µs
Temps de réception :
Temps mort :
Puissance de pointe : 500 kW
Puissance moyenne :
Portée instrumentée :
Résolution en distance :
Précision :
Largeur du faisceau : β= 7,5° ; ε= 1,5°
Coups au but par balayage :
Taux de rotation de l’antenne :
MTBCF :
MTTR :

Type 13 CMH

Le Type 13 CMH (CentriMetric Heightfinder) était un radioaltimètre fonctionnant sur la bande S. Il s’agissait du premier radar à ondes centimétriques de la Royal British Air Force et a été développé pour améliorer la mesure de l’altitude des cibles pour le guidage des chasseurs.

Le prototype utilisait deux « antennes à fromage » (ainsi nommées parce qu’elles ressemblaient à une meule de fromage) d’une ouverture totale d’environ 6,1 × 1 m, qui étaient montées verticalement. Elles étaient alimentées chacune par un cornet d’alimentation avec une ouverture uniquement dans le plan H. La largeur verticale très étroite du diagramme d’émission d’antenne était de 1,5°, qui était incliné d’un angle de -1° à 20° environ 6 fois par minute. La largeur horizontale du diagramme d’antenne était de 7,5°. Les instruments de visée étaient jusqu’à 5 E-scopes avec affichage de la distance et de l’angle d’élévation. L’altitude cible était lue à l’aide d’un nomogramme.

Le développement du Type 13 CMH a débuté en 1942, la production en série a commencé en mars 1943. Plusieurs modernisations ont été effectuées. Le type 13 Mk II était opérationnel au printemps 1944. Les types 13 Mk III et IV avaient tous une structure similaire. Le Type 13 Mk V fut doté d’une antenne considérablement améliorée : un réflecteur parabolique à simple courbure monté verticalement et alimenté linéairement par un guide d’ondes avec fentes.

Galería de imágenes de Type 13 CMH

Figure 2 : Type 13 Mk V à Aurich/Brockzetel