www.radartutorial.eu www.radartutorial.eu Vue d’ensemble des radars - Musée du Radar

AN/SPN-13

Description de l’unité de radar, les caractéristiques techniques tactique

Figure 1 : Antenne AS-601/SPN-13

Figure 1 : Antenne AS-601/SPN-13

Données techniques
Fréquence : 3 070 et 9 375 MHz
(S– et X-Band
Période de répétition
des impulsions (PRI) :
Fréquence de répétition  
des impulsions (FRI)
 :
1 200 Hz
Largeur d’impulsion (τ) : 1 µs
Temps de réception :
Temps mort :
Puissance de pointe :
Puissance moyenne :
Portée instrumentée : 50 NM (≙ 92 km)
Résolution en distance :
Précision :
Largeur du faisceau :
Coups au but par balayage :
Taux de rotation de l’antenne : 10 tour/min
MTBCF :
MTTR :

AN/SPN-13

L’AN/SPN-13 était un radar de navigation maritime fonctionnant dans deux bandes de fréquences, soit en bande S, soit en bande X. Le radar ne comportait que deux éléments principaux : une antenne utilisable dans les deux bandes de fréquences et une console compacte servant de poste de travail.

L’antenne de type AS-601/SPN-13 pouvait être utilisée aussi bien dans la bande S que dans la bande X. Le réflecteur de 2,66 m de large, à courbure simple, était constitué d’un champ de tiges minces courbées et était entièrement fabriqué en alliage d’aluminium dur. Le transmetteur était un cornet polarisé horizontalement avec un angle d’ouverture vertical de 40°.

La bande S était utilisée pour les grandes cibles, lorsque la résolution angulaire élevée de la fréquence supérieure n’était pas nécessaire ou lorsque les conditions météorologiques et un fort seaclutter étaient gênants. La bande X a été choisie lorsqu’une résolution angulaire plus fine était nécessaire, que des cibles maritimes plus petites devaient être détectées et que seule une mer peu agitée entraînait de légères perturbations des cibles fixes.

Le transmetteur utilisait un klystron auto-oscillant à refroidissement forcé par air pour chaque fréquence. Le modulateur utilisait un thyratron rempli d’hydrogène de type 4 C 35.