www.radartutorial.eu www.radartutorial.eu Vue d'ensemble des radars - Musée du Radar

AN/TPS-27

Description de l'unité de radar, les caractéristiques techniques tactique

Figure 1 : Vue en coupe de l'antenne paraballon avec AN/TPS-27.

Figure 1 : Vue en coupe de l'antenne paraballon avec AN/TPS-27.

Données techniques
Fréquence : 2 700 … 2 900 MHz
(Bande S)
Période de répétition  
des impulsions (PRI) :
Fréquence de répétition  
des impulsions (FRI)
 :
300 Hz
Largeur d’impulsion (τ) : 6 ±0,5 µs
Temps de réception :
Temps mort :
Puissance de pointe : 3,5 MW
Puissance moyenne : 6,3 kW
Portée maximale : 250 NM (≙ 463 km)
Résolution versus portée :
Précision :
Largeur du faisceau :
Coups au but par balayage :
Taux de rotation de l’antenne :
MTBCF :
MTTR :

AN/TPS-27

Le AN/TPS-27 était un radar de reconnaissance aérienne 3D à longue portée fonctionnant en bande S, également connu sous le nom de „radar balle de golf“ car il était toujours installé dans un radôme gonflable. Ce radar a été développé vers la fin des années 60.

Le AN/TPS-27 utilisait une antenne dite paraballoon. Ces antennes étaient constituées d'une enveloppe en plastique gonflable d'un diamètre de (ici) 9,1 m, contenant des particules métalliques sur une découpe de sphère utilisée comme réflecteur. Le réflecteur était alimenté par un faisceau primaire empilé composé de 12 cornets superposés. L'ensemble de la technique HF (transmetteur et récepteur) se trouvait également dans cette enveloppe gonflable et tournait avec l'antenne.

Ce type d'antenne est facile à installer, ce qui explique pourquoi le radar était considéré comme facile à déployer. Mais comme il y avait beaucoup d'électronique à déplacer, par exemple un ordinateur analogique équipé de tubes pour le calcul de l'altitude, il fallait environ 6 heures pour le montage ou le démontage.

Au début des années 80, l'AN/TPS-27 a été remplacé par l'AN/TPS-43, plus léger et plus facile à transporter.

Galerie d'images de l'AN/TPS-27

Figure 2 : Radôme du AN/TPS-27 (Royal Australian Air Force)