www.radartutorial.eu www.radartutorial.eu Vue d'ensemble des radars - Musée du Radar

AN/FPS-30

Description de l'unité de radar, les caractéristiques techniques tactique

Figure 1 : AN/FPS-30 sur le toit du bâtiment C du Lincoln Laboratory (1955).

Figure 1 : AN/FPS-30 sur le toit du bâtiment C du Lincoln Laboratory (1955).

Données techniques
Fréquence : 570 … 630 MHz
(Bande L)
Période de répétition  
des impulsions (PRI) :
2595 µs
Fréquence de répétition  
des impulsions (FRI)
 :
385 Hz
Largeur d’impulsion (τ) : 4 ou 52 µs
Temps de réception :
Temps mort :
Puissance de pointe : 400 kW ou 200 kW
Puissance moyenne : 4 kW ou 616 W
Portée maximale :
Résolution versus portée :
Précision :
Largeur du faisceau :
Coups au but par balayage :
Taux de rotation de l’antenne :
MTBCF :
MTTR :

AN/FPS-30

Le radar AN/FPS-30 „Sentinel“ était un radar à longue portée fonctionnant dans la bande L inférieure avec une grande puissance d'émission. Il était capable de détecter, de localiser et d'identifier tout avion conventionnel à haute performance. Pour un fonctionnement continu et une fiabilité accrue, ce radar comprenait deux systèmes complets d'émetteur et de récepteur. Ces deux canaux étaient situés dans le même bâtiment et chaque armoire électronique était protégée contre les interférences internes ou externes.

Seuls quatre de ces radars ont été installés dans des positions au Groenland. Ils étaient destinés à remplacer le AN/FPS-19 testé en Alaska et au Canada et étaient optimisés pour résister aux conditions arctiques. Cependant, en raison des coûts élevés, seuls les appareils installés au Groenland ont été construits.

Source :