www.radartutorial.eu www.radartutorial.eu Vue d'ensemble des radars - Musée du Radar

TRS 3033 (Triton S)

Description de l'unité de radar, les caractéristiques techniques tactique

Figura 1 : La corne d'alimentation très large marque le radar Triton S

Figura 1 : La corne d'alimentation très large marque le radar Triton bande S radar

Données techniques
Fréquence : Bande S
Période de répétition  
des impulsions (PRI) :
Fréquence de répétition  
des impulsions (FRI)
 :
Largeur d’impulsion (τ) :
Temps de réception :
Temps mort :
Puissance de pointe :
Puissance moyenne :
Portée maximale : 26,2 km
Résolution versus portée :
Précision : 30 m
Largeur du faisceau :
Coups au but par balayage :
Taux de rotation de l’antenne : 40 tour/min
MTBCF :
MTTR :

TRS 3033 (Triton S)

Le TRS 3033 (Triton S) est un radar de reconnaissance de l'espace aérien et de la surface maritime en bande S pour les petits navires, qui peut être utilisé comme radar d'assignation de cible pour le système de défense navale de Thomson. Il a été spécialement conçu pour détecter des cibles très petites (avions de combat, missiles) dans des conditions de brouillage difficiles. Le Triton S est un radar à impulsions Doppler entièrement cohérent et numérisé, qui dispose d'un deuxième récepteur indépendant avec compression d'impulsions intégrée, spécialement conçu pour la reconnaissance de la surface de la mer. Le radar est agile en fréquence sur une large plage et peut détecter des cibles avec une surface de réflexion effective de 2 m² jusqu'à une distance de 26,2 km. La suppression des signaux parasites (Subclutter Visibility) n'est pas inférieure à 50 dB.

L'antenne n'est pas stabilisée. Elle utilise un angle d'ouverture très large en élévation pour compenser les mouvements du navire. L'émetteur utilise un tube à ondes progressives à large bande comme étage final de puissance. Grâce à ses deux récepteurs, le radar fournit également deux signaux vidéo : l'un pour la reconnaissance de l'espace aérien et l'autre pour la reconnaissance de la surface, qui peuvent être affichés indépendamment l'un de l'autre et utilisés pour l'affichage, la caractérisation des cibles et le suivi des cibles pendant la recherche panoramique.

Le radar n'est plus produit depuis le milieu des années 1990.