www.radartutorial.eu www.radartutorial.eu Vue d'ensemble des radars - Musée du Radar

Complexe de guidage de missiles S-125 Neva

Description de l'unité de radar, les caractéristiques techniques tactique

Figure 1 : Complexe de guidage de missiles S-125 Neva (© НПО "Алмаз")

Figure 1 : Complexe de guidage de missiles S-125 Neva (© НПО "Алмаз")

Données techniques
Fréquence : 9 … 9,4 GHz
Période de répétition  
des impulsions (PRI) :
1,75 et 3,5 kHz
Fréquence de répétition  
des impulsions (FRI)
 :
Largeur d’impulsion (τ) :
Temps de réception :
Temps mort :
Puissance de pointe : 210 kW
Puissance moyenne :
Portée maximale : 40 et 80 km
Résolution versus portée : 30 m
Précision :
Largeur du faisceau :
Vitesse de rotation :
MTBCF :
MTTR :

Complexe de guidage de missiles S-125 Neva

La désignation OTAN „Low Blow“ désigne toute une famille de stations de guidage de missiles qui commandent les missiles antiaériens terrestres désignés SA-3 „Goa“ et fonctionnent en bande I. Le nom „Low Blow“ exprime la capacité du complexe à guider les missiles même contre des cibles à basse altitude sous l'influence de cibles fixes puissantes.

La cabine d'émission-réception, appelée cabine UNW, utilise une paire d'antennes perpendiculaires à commande électromécanique (appelées scanners de Lewis) dont le plan de polarisation linéaire est tourné de 45°, formant ainsi un V à l'envers. Cette polarisation doit permettre de réduire la taille des signaux d'écho des cibles fixes dans le traitement des signaux radar. On forme des diagrammes en éventail qui ont une largeur de 6° dans la vue d'ensemble et une largeur de 1° dans le plan de mesure. Entre les deux antennes d'émission se trouve une antenne de réception (UW-10) avec un diagramme de réception extrêmement étroit comme antenne Lobe on Receive Only (LORO) pour l'accompagnement des cibles. Lorsque les canaux du mode de recherche ont détecté une cible, le système passe au mode d'accompagnement de la cible, qui utilise cette antenne de réception.

Le système est équipé en standard d'une caméra de télévision à haute résolution comme viseur optique avec un objectif de 144 mm, dont la sensibilité infrarouge permet de travailler de nuit dans des conditions de lumière résiduelle.

Le mode „Lobe on Receive Only“ (LORO)

Pendant la recherche d'une cible, un radar avec un diagramme d'antenne étroit doit balayer un secteur plus large. L'antenne émettrice (UW-11) envoie plusieurs impulsions dans une direction donnée par le canal de recherche de cible du radar. L'émetteur de l'antenne (appelé scanner de Lewis), commandé par un moteur, fait pivoter le diagramme d'antenne dans les directions prévues. Le signal de réception pour la recherche de cible est également formé de cette manière.

Lorsque l'impulsion réfléchie est reçue, seul son flanc de montée est utilisé dans le canal d'accompagnement pour le traitement du signal. Les deux canaux de réception polarisés différemment de l'antenne de réception (UW-10) ne reçoivent que les signaux provenant d'un diagramme d'antenne beaucoup plus étroit. Ce n'est qu'au moment où les diagrammes des antennes émettrices balayent la même direction que cette antenne réceptrice reçoit également le signal réfléchi de la cible, c'est-à-dire : ce n'est que lorsque les diagrammes d'émission plus larges éclairent également la cible que l'antenne réceptrice avec le diagramme plus étroit peut également recevoir. En se limitant au front de montée, il est possible de déterminer un angle beaucoup plus précis. Le système d'antenne peut donc être suivi avec beaucoup plus de précision pendant l'accompagnement de la cible, en fonction des manœuvres de celle-ci. La capacité de résolution angulaire est cependant encore aussi grande que celle de l'antenne de réception.