www.radartutorial.eu www.radartutorial.eu Vue d'ensemble des radars - Radar météorologique

Profileur de vents « OSWIN »

Description de l'unité de radar, les caractéristiques techniques tactique

Figure 1 : Vue panoramique du champ d'antennes à Kühlungsborn, Allemagne
(54°07'05.82" N   11°46'08.63" W)
(© 2014 Leibniz-Institut für Atmosphärenphysik)

Figure 1 : Vue panoramique du champ d'antennes à Kühlungsborn, Allemagne
(54°07'05.82" N   11°46'08.63" E)
(© 2014 Leibniz-Institut für Atmosphärenphysik)

Données techniques
Fréquence : 53,5 MHz
Temps inter-impulsions (PRI) :
Taux de répétition des impulsions (PRF) : < 50 kHz
Largeur d’impulsion (τ) : 1 … 32 µs
Temps de réception :
Temps mort :
Puissance de pointe : 90 kW
Puissance moyenne : 4,5 kW
Gammes d'altitude : (0,4) 1 … 18 km
(65 … 95 km)
Résolution de la hauteur : 150 m; 300 m; 600 m; 1000 m
Précision :
Largeur du faisceau :
MTBCF :
MTTR :

Profileur de vents « OSWIN »

OSWIN (Ostsee-Wind-Radar) est un radar VHF pour l'étude de la haute atmosphère, installé et exploité par l'Institut de physique atmosphérique de Kühlungsborn. Il a été mis en service en été 1999. Le radar fonctionne de manière entièrement automatique et génère des profils d'altitude du vecteur de vent 3D et de la réflectivité.

Le champ d'antennes est une antenne à réseau de phases composée initialement de 144 antennes Yagi individuelles de 4 éléments chacune. Elles étaient disposées en groupes carrés de 4 antennes individuelles chacun. Les lignes d'alimentation des antennes ont toutes la même longueur. Pour la réception, 6 canaux de réception reconfigurables indépendamment sont disponibles. Grâce à une commande déphasée des six groupes d'antennes, il est possible d'orienter le diagramme directionnel à trois angles zénithaux (7°, 13°, 20°) dans chacun des quatre points cardinaux : nord, sud, est et ouest.

Après un renouvellement du champ d'antennes au printemps 2014, ce champ ne comprend plus que 133 antennes yagi avec trois éléments chacune, disposés en une structure hexagonale. Elles sont actuellement regroupées en 19 groupes d'antennes de 7 antennes individuelles chacun. Les canaux de réception doivent être progressivement étendus de 6 à 19 pour atteindre un nombre de 133, afin de permettre la formation numérique du diagramme d'antenne. A côté du champ d'antennes se trouve un conteneur contenant l'électronique des canaux de réception (encadré en vert sur la figure 2).

Source :

Galerie d'images de l'OSWIN

Figure 2 : Structure hexagonale : 3 groupes sont actuellement réunis pour un canal de réception.