www.radartutorial.eu www.radartutorial.eu Vue d'ensemble des radars - Radars aéroportés

AN/APG-73

Description de l'unité de radar, les caractéristiques techniques tactique

Figure 1:

Figure 1:

Données techniques
Fréquence : X–Band
Période de répétition des impulsions (PRI) :
Fréquence de répétition  
des impulsions (FRI)
 :
Largeur d’impulsion (τ) :
Temps de réception :
Temps mort :
Puissance de pointe :
Puissance moyenne :
Portée maximale : >60 NM
Résolution versus portée :
Précision :
Largeur du faisceau :
Niveaux d’affichage :
Taux de rotation de l’antenne :
MTBCF :
MTTR :

AN/APG-73

Le AN/APG-73 est un radar multifonctionnel fonctionnant en bande de fréquence X, développé à partir des années 80 par Hughes Aircraft Company Radar Systems, El Segundo, Californie (USA). Le radar était opérationnel depuis 1992 sur les chasseurs F/A-18 de la marine américaine et du corps des Marines, ainsi que dans les forces aériennes de Finlande, de Suisse, de Malaisie, d'Australie et du Canada. Le fabricant était finalement Raytheon. Le dernier AN/APG-73 a été livré en 2006.

L'APG-73 est un radar entièrement numérisé destiné à être utilisé aussi bien dans des missions air-air que dans des missions air-sol. Il s'agit d'un capteur de reconnaissance et de poursuite multimode tout temps entièrement cohérent qui utilise différents modèles de modulation et qui est principalement basé sur la conception de son prédécesseur, le AN/APG-65, et sur quelques reprises des APG-70 et und APG-71. L'APG-73 utilise la même antenne et le même émetteur à tube à ondes progressives que l'APG-65, mais il a été doté d'un nouveau processeur de données, d'une nouvelle alimentation et d'un nouveau récepteur avec excitateur. Ces modernisations ont permis d'obtenir une plus grande mémoire, une bande passante plus large, une meilleure agilité en fréquence et un taux d'échantillonnage plus élevé lors de la conversion analogique-numérique. Ces technologies avancées offrent au système de bien meilleures possibilités de contre-mesures électroniques, notamment grâce à des logiciels flexibles dans les processeurs, qui permettent au radar de s'adapter rapidement à l'évolution de la menace. Le processeur de signal programmable permet également au système de s'adapter rapidement à de nouvelles armes ou tactiques grâce à des modifications logicielles (plutôt que des modifications matérielles coûteuses). La conversion analogique-numérique plus rapide a amélioré la capacité de résolution à la fois en termes de distance et de traitement de la fréquence Doppler. Cela permet également de mieux distinguer des cibles très proches les unes des autres.

Le AN/APG-73 a été remplacé par le AN/APG-79.