www.radartutorial.eu www.radartutorial.eu Vue d'ensemble des radars - Radar de champ de bataille

MEADS

Description de l'unité de radar, les caractéristiques techniques tactique

MEADS
(cliquer pour pleine grandeur: 787·448px = 75 kilooctets)
Figura 1 : Dessin du complexe de missiles MEADS

MEADS

Le complexe de missiles MEADS (Medium Extended Air Defense System) est un développement conjoint des États-Unis, de l'Italie et de l'Allemagne et est destiné à compléter, puis à remplacer le complexe de missiles FLA PATRIOT dans la lutte contre les missiles balistiques tactiques. Le développement allemand est réalisé sous les auspices de la société EADS. Les coûts d'investissement allemands sont prévus à un milliard d'euros pour le développement et à trois milliards d'euros pour l'acquisition de 12 systèmes. Toutefois, en raison de l'immensité des coûts, l'ensemble du projet est controversé sur le plan politique.

Radar de reconnaissance et d'assignation de cible MEADS

Figure 2 : Le radar de reconnaissance et de désignation d'objectifs MEADS fonctionne dans la gamme UHF.

Pour ce qui est de la portée plus courte et de l'engagement de cibles moins difficiles, MEADS pourrait être complété par un deuxième système de missiles : l'IRIS-T-SL (Surface Lounched), une version terrestre du missile infrarouge IRIS-T avec un système de propulsion à combustible solide. Ce système très mobile peut être intégré dans un réseau de défense aérienne via une interface de données Plug & Fight. Une liaison de données radio assure la transmission des informations sur la cible au missile, même pendant le vol.

Le radar MEADS en Italie
(cliquer pour pleine grandeur: 800·600px = 23 kilooctets)

Image 3 : Le radar MEADS en Italie

Lors de la démonstration finale du système en Italie, le MEADS a réussi à détecter ses propres cibles et à détruire des missiles balistiques ennemis. Deux radars sont prévus par unité de feu : un radar de conduite de tir fonctionnant dans la bande de fréquence X et un radar d'assignation de cible (bande UHF). Les radars externes de reconnaissance et de désignation d'objectifs peuvent fournir des données supplémentaires à chaque poste de commandement de bataillon.

Le complexe de missiles MEADS utilise les missiles PAC-3 „Patriot“ pour des raisons de coût. Une batterie de tir est opérée par 19 soldats et se compose d'un radar de reconnaissance, de deux radars de conduite de tir (radar multifonction, peut éventuellement aussi effectuer une recherche de cible), de deux postes de commandement et de six lanceurs avec 12 missiles chacun. Même un radar de contrôle de tir, un poste de commandement et une installation de lancement sont capables d'une action autonome en tant que plus petite unité.

Sources :