www.radartutorial.eu www.radartutorial.eu Vue d’ensemble des radars - Radar de l’ATC

AN/TPS-73

Description de l’unité de radar, les caractéristiques techniques tactique

Figure 1 : AN/TPS-73

Figure 1 : AN/TPS-73

Données techniques
Fréquence : 2,7 … 2,9 GHz
Temps inter-impulsions (PRI) :
Fréquence de répétition  
des impulsions (FRI)
 :
Largeur d’impulsion (τ) :
Temps de réception :
Temps mort :
Puissance de pointe : 10 kW
Puissance moyenne : 1,1 kW
Portée instrumentée : 60 NM (≙ 111 km)
Résolution en distance : 230 m
Précision :
Largeur du faisceau : β= 1.45°, ε= 5°
Coups au but par balayage :
Taux de rotation de l’antenne : 12 or 15 tour/min
MTBCF : 5 000 h
MTTR : 1,4 h

AN/TPS-73

Le AN/TPS-73 est un radar primaire multifonctionnel en bande S (désignation IEEE) ou en bande E (désignation OTAN), entièrement construit à l’aide de semi-conducteurs. Il peut être utilisé aussi bien comme radar tactique de contrôle aérien à longue portée que comme „bouche-trou“ dans la reconnaissance de l’espace aérien. Il est couplé à un radar secondaire monopulse. Le système a été conçu pour répondre aux exigences du contrôle aérien en matière de surveillance, de détection, de poursuite et d’identification de cibles dans un environnement caractérisé par un fort brouillage des cibles fixes et des contre-mesures électroniques. L’agilité de fréquence agissant sur toute la bande de fréquence d’impulsion à impulsion, avec l’impulsion d’émission modulée intra-impulsionnelle ne nécessitant qu’une faible puissance d’impulsion, assure une probabilité de détection élevée des cibles dans tout l’espace attribué, tout en réduisant la possibilité de reconnaissance de son propre site radar. L’amplificateur de puissance du transmetteur se compose de modules interchangeables d’une puissance d’impulsion de 300 watts chacun.

Le réflecteur parabolique développé par la société Alenia, avec une surface de réflexion réticulée comme une découpe d’un paraboloïde, est éclairé par deux émetteurs, ce qui permet une meilleure résistance aux perturbations des cibles fixes. Il peut être alimenté par une polarisation linéaire horizontale ou circulaire. Le récepteur à faible bruit assure une détection optimisée des cibles mobiles et utilise une carte électronique des cibles fixes pour des seuils adaptés dans les huit filtres Doppler. Un extracteur automatique de plots gère simultanément 600 pistes de cibles confirmées ou 300 pistes de cibles non confirmées. Pour contrer les interférences actives, le radar change de fréquence porteuse d’une impulsion à l’autre ou d’un groupe d’impulsions à l’autre et recherche automatiquement la fréquence avec le moins d’interférences actives.

Le AN/TPS-73 est logé dans un seul conteneur ISO standard de 10 pieds, qui fournit également l’espace de stockage pour le réseau d’antennes pendant le transport. Le radar est transportable sur terre, en mer et dans les airs (C-130, CH-53).

Le AN/TPS-73 a été acquis en 1990 par le corps des Marines des Etats-Unis (USMC) et a également été utilisé pendant la guerre en Irak. 18 radars de type TPS-73 ont été livrés à l’armée américaine dans le cadre du système d’atterrissage et d’ATC de la marine (MATCALS). Le radar a été initialement produit par Paramax (une filiale d’UniSys), puis par Lockheed Martin Tactical Defense Systems à Great Neck, New York et Alenia SpA (Italie). Il est actuellement remplacé par le radar multifonctions AN/TPS-80 “G/ATOR”.

Ce radar a été fabriqué sous licence par Alenia (plus tard Selex ES, maintenant Leonardo) et vendu sous le nom d’Argos 73.[1]

Source :

  1. Leaflet du fabricant (186 kilooctets)