www.radartutorial.eu www.radartutorial.eu Vue d’ensemble des radars - Radar de l’ATC

RP-5G

RP-5G

Description de l’unité de radar, les caractéristiques techniques tactique

Figure 1 :

Données techniques
Fréquence : 9 250 - 9 500 MHz
Temps inter-impulsions (PRI) :
Fréquence de répétition  
des impulsions (FRI)
 :
1,8; 2; 2,2 kHz ±10%
Largeur d’impulsion (τ) : 0,5 µs
Temps de réception :
Temps mort :
Puissance de pointe : 2 · 150 kW
Puissance moyenne :
Portée instrumentée : 30 km
Résolution en distance : 120 m
Précision :
Largeur du faisceau :
Coups au but par balayage :
Taux de rotation de l’antenne :
MTBCF :
MTTR :

RP-5G

Le RP-5G est un radar d’approche de précision de l’ancienne société TESLA Pardubice. Il est encore en service dans de nombreux aéroports d’Europe de l’Est et d’Asie et de nombreuses offres de modernisation sont disponibles auprès d’entreprises d’Europe de l’Est.

Le RP-5G se compose pratiquement de deux radars indépendants : un pour le cap et un pour le plan de descente. Chaque appareil individuel est un radar à diversité de fréquence équipé de deux transmetteurs magnétron accordables identiques. L’écart de fréquence entre ces émetteurs est de 150 MHz et l’écart temporel entre les deux impulsions d’émission est de 1 µs. On travaille avec trois fréquences de répétition d’impulsions différentes, dans un rapport de 9:10:11, qui se répètent toutes les trois périodes d’impulsion. Cette mesure permet de réduire l’effet des vitesses aveugles dans le système pour la suppression de la cible fixe. Avec les deux fréquences d’émission différentes, aucune vitesse aveugle ne peut se produire. La fréquence intermédiaire dans les récepteurs est de 30 MHz avec une largeur de bande de 3,2 MHz. Le facteur de bruit du récepteur est de 8 dB.

Les antennes sont composées de réflecteurs paraboliques, d’émetteurs et de polariseurs. L’antenne de cap horizontale pivote soit de ±10° soit de ±15° par rapport à la ligne centrale. Un tilt mécanique de -2,5° … +7,5° peut être réglé. L’antenne à glissement orientée verticalement pivote de -1° à +9° par rapport à l’horizontale. Un cycle de balayage complet est effectué à environ 0,6 Hz, le taux de renouvellement des données est d’au moins 1 Hz. Il est possible de travailler avec une polarisation linéaire ou circulaire. Comme la polarisation circulaire supprime légèrement les réflexions sur les hydrométéores répartis dans une cible volumique (zone de pluie), ce type de polarisation permet de mieux détecter les cibles ponctuelles (avions) dans cette cible volumique.