www.radartutorial.eu www.radartutorial.eu Vue d’ensemble des radars - Radar de champ de bataille

Malachit

Description de l’unité de radar, les caractéristiques techniques tactique

Figure 1 : Malachit

Figure 1 : Malachit

Données techniques
Fréquence : Bande VHF
Période de répétition
des impulsions (PRI) :
Fréquence de répétition  
des impulsions (FRI)
 :
Largeur d’impulsion (τ) :
Temps de réception :
Temps mort :
Puissance de pointe :
Puissance moyenne :
Portée instrumentée : 400 km
Résolution en distance : 450 m
Précision : 107 m; 0,32°
Largeur du faisceau :
Coups au but par balayage :
Taux de rotation de l’antenne :
MTBCF : 2 000 h
MTTR :

Malachit

Malachit (en cyrillique : РЛС «Малахит») est un radar de surveillance de l’espace aérien fonctionnant dans la bande VHF, développé par une société ukrainienne en utilisant la robuste mécanique russe issue du P-18, technologiquement obsolète. La gamme de fréquences est très attractive, car les mesures de furtivité habituelles ne fonctionnent pas dans cette zone. Les bombardiers dits furtifs sont même parfois plus faciles à détecter que les missiles habituels. Du radar d’origine, il ne reste que les antennes Yagi-Uda avec l’alimentation à large bande, ce qui laisse supposer l’utilisation d’une gamme de fréquences à peu près identique de 155 à 170 MHz.

Le radar est entièrement équipé de composants semi-conducteurs et utilise une modulation intra-impulsionnelle à modulation de phase. Grâce aux signaux d’émission codés, les parasites actifs sont sans effet tant qu’ils n’entraînent pas le récepteur dans la limitation.

Le radar est équipé d’un processeur de signal radar numérique qui peut suivre automatiquement jusqu’à 250 cibles. Comme son prédécesseur, le radar peut être couplé à d’autres radars, par exemple le radar de site PRV-16 et des appareils d’identification de conception russe. Malachit peut être entièrement télécommandé jusqu’à une distance de 1 000 mètres.

Source :