www.radartutorial.eu Grundlagen der Radartechnik

Radar à visée latérale (RVL)

Figure 1 : Géométrie du faisceau du radar à visée latérale

Figure 1 : Géométrie du faisceau du radar à visée latérale

Figure 1 : Géométrie du faisceau du radar à visée latérale

Radar à visée latérale (RVL)

Un radar à visée latérale (RVL) est un radar monté sur un avion, ou un satellite, et qui est pointé vers le sol dans une direction perpendiculaire au déplacement du véhicule. Le faisceau illumine ainsi un couloir au sol qui dépend de la largeur du faisceau et de la distance parcourue par le véhicule. La portée du radar est la distance entre la projection au sol de la trajectoire de l’avion/satellite et la distance maximale atteinte par le faisceau. La résolution en azimut correspond à l’angle balayé par le radar.

Le RVL est un radar à ouverture réelle, c’est-à-dire que la résolution des images dépend uniquement de la largeur du faisceau et donc des dimensions de l’antenne. Pour obtenir une bonne résolution, l’antenne doit être assez grande. La résolution en azimut, Ra, est définie comme :

Ra = H · λ H hauteur au-dessus du sol de l’antenne
   (hauteur de l’avion);
L longueur réelle de l’antenne;
λ longueur d’onde du faisceau transmis;
θ angle d’incidence
(1)

L · cos θ

Figure 2 : Variation de la cellule de résolution avec l’angle de visée.

Figure 2 : Variation de la cellule de résolution avec l’angle de visée.

Figure 2 : Variation de la cellule de résolution avec l’angle de visée.

L’équation montre que la hauteur de l’appareil est déterminante sur la résolution azimutale du RVL. Plus la hauteur de la plateforme de transport du radar est élevée, plus l’antenne (L) doit être longue pour garder une bonne résolution. Ce type de radar est donc peu pratique pour les satellites car il nécessiterait une antenne excessivement grande. Ils utilisent plutôt un traitement différent des données, soit le radar à synthèse d’ouverture (RSO).

La dimension de la cellule de résolution du radar va également varier avec l’angle de visée. Elle est la plus petite sous l’appareil (nadir) et augmente avec l’angle latéral. Cela implique une distorsion dans les données angulaire: les échos provenant d’un angle près du nadir sont beaucoup mieux résolus que ceux provenant d’un angle plus grand.

Dans tous les cas, l’antenne du radar sonde dans la direction radiale entre le radar et une zone au sol, c’est le champ oblique. La portée est la distance entre la trajectoire de l’appareil et la zone sondée au sol. La résolution latérale au sol du faisceau, Rr, est définie par:

Rr = c0 · tp c0 vitesse de la lumière;
tp durée de l’impulsion;
θ = angle d’incidence
(2)

2 sin θ

À titre d’exemple, pour un RVL ayant comme caractéristiques :
λ = 1 cm,
L = 3 m,
H = 6000 m,
θ = 60°, and
tp = 100 ns,
La résolution du faisceau sera de:
Ra = 40 m and
Rr = 17.3 m

Si le même RVL était placé à 600 km du sol sur un satellite, la résolution azimutale serait de Ra = 4 000 m.