www.radartutorial.eu www.radartutorial.eu Vue d'ensemble des radars - Radar secondaire

Radar secondaire « Messenger »

Description de l'unité de radar, les caractéristiques techniques tactique

L’antenne du S-1095 sur une tour Marconi
(cliquer pour agrandir: 700·600px = 75 kilooctets)
Figure 1 : L’antenne du S-1095 sur une tour Marconi

Données techniques
Fréquence : 1 030 / 1 090 MHz
Temps inter-impulsions (PRI) :  
Fréquence de répétition  
des impulsions (FRI) :
 
Largeur d’impulsion (τ) :  
Temps de réception :  
Temps mort :  
Puissance de pointe : Jusqu’à 2 kW
Puissance moyenne :  
Portée maximale :  
Résolution en portée :  
Largeur du faisceau :  
Coups au but par balayage :  
Taux de rotation de l’antenne :  

L’antenne S 1095 est une antenne réseau plane à large ouverture verticale. Elle peut être utilisée seule ou montée sur un radar primaire. Son gain est de 29 dB.

L’interrogateur-répondeur S 2101 utilisé par le système Messenger est une unité électronique montée sur une étagère, incluant un système de mesure hors de l’axe de visée. L’interrogateur est à semi-conducteurs dont la section de sortie est modulaire, chaque module produisant une puissance de pointe de 500 W. Jusqu’à quatre modules peuvent être montés en série, au choix du client, pour atteindre les performances désirées en portée selon la longueur du câble coaxial entre l’antenne et l’interrogateur.

Le décodeur-extracteur S 7204 du Messenger est un hybride électronique et logiciel qui ne peut être surchargé et permet une grande flexibilité en utilisant un traitement en tranches du signal. Les éléments physiques forment la base du décodeur en temps réel alors que la partie informatique permet le traitement plus poussé des signaux corrompus.

L’ensemble du système peut être facilement mis à niveau pour utiliser le mode S complet et obéit aux standards de l’OACI ainsi que le STANAG 5017 de l’OTAN.