www.radartutorial.eu www.radartutorial.eu Vue d'ensemble des radars - Musée du Radar

Radar d’approche de précision RSP–7 (« Two Spot »)

Description de l'unité de radar, les caractéristiques techniques tactique

Figure 1 : Variante mobile du RSP-7 (© 2005 Thierry Lachapelle)

Figure 1 : Variante mobile du RSP-7 (© 2005 Thierry Lachapelle)

Données techniques du radar de surveillance
Fréquence : 1 250 – 1 350 MHz (Bande D)
Fréquence de répétition  
des impulsions (FRI) :
550, 800, 1 075 Hz
Largeur d’impulsion (τ) : 2·1 µs (diversité de fréquences)
Puissance de pointe : 230 kW
Portée maximale : 45, 90, 150 km
Largeur du faisceau :
Données techniques du radar d’approche de précision
Fréquence : 9 100…9 400 MHz (Bande X)
Fréquence de répétition  
des impulsions (FRI) :
2 400 où 3 000 Hz
Largeur d’impulsion (τ) : 0,4 µs
Puissance de pointe : 70 kW
Portée maximale : 60 km
Résolution en portée : 100 m
Largeur du faisceau : Dans la largeur de piste: β: 0,7°; ε: 3,5°
Dans l’angle de descente: β: 3,6°; ε: 0,7°
Angle de pivotement: ±15°

Radar d’approche de précision RSP–7 (« Two Spot »)

Le RSP–7 (Радиолокационная Система Посадки, РСП) est un radar d’approche de précision militaire soviétique construit à partir de 1962. Il se composait de deux radars fonctionnant indépendamment : le radar d'atterrissage (PRL) en bande X et le radar de surveillance (DRL) en bande L. Un radar secondaire intégré et un goniomètre VHF complétait le système.

Deux variantes ont été produites: une version mobile ZIL 157 (plus tard ZIL 131), avec une remorque 2PN-2, et une version fixe (RSP-7U) avec une antenne sur un mât pour déploiement dans un aérodrome modérément fixe.

Le radar d’approche de précision (PRL) peut fonctionner dans plusieurs modes :

Dans le mode de secteur, le radar est placé directement dans l’axe d’une piste d’atterrissage. L’antenne de site peut faire 25 hochements par minutes pendant que l’autre va non seulement balayer la piste mais faire aussi des rotations de surveillance. Cette dernière peut faire jusqu’à 10 rotations par minutes dans ce mode. Ses données sont transmises par radio dans la bande FM à un affichage PPI.

Le radar de surveillance (DRL) utilise une diversité de 2 fréquences sur les 6 disponibles produites par ses magnétrons légèrement ajustables grâce à l’oscillateur local au quartz stabilisé du récepteur. La précision des coordonnées des cibles est inférieure à 1% de l'échelle de l’affichage.

Détails : museum.radioscanner.ru