www.radartutorial.eu www.radartutorial.eu Vue d'ensemble des radars - Musée du Radar

AN/TPS-43

Description de l'unité de radar, les caractéristiques techniques tactique

Figure 1 : Antenne d’un AN/TPS-43

Données techniques
Fréquence : 2 900 – 3 100 MHz
(Bande S)
Période de répétition  
des impulsions (PRI):
4 ms
Fréquence de répétition  
des impulsions (FRI) :
250 Hz
Largeur d’impulsion (τ) : 6,5 µs
Temps de réception :  
Temps mort :  
Puissance de pointe : 2,8 MW
Puissance moyenne : 6,7 kW
Portée maximale : 450 km
Résolution en portée :  
Largeur du faisceau : 1,1°
Vitesse de rotation: 6 tr/min.

AN/TPS-43

L’AN/TPS-43 est un radar léger et mobile conçu pour l’assistance tactique aux avions de combat et aux tirs de missiles sol-air sur les théâtres d’opération. Il fournit une vue en 3 dimensions sur une portée de 447 km pour les avion-chasseurs ou les bombardiers. Il mesure la hauteur sur toute sa portée grâce à la comparaison de l’amplitude des six cornets d’alimentation de l’antenne.

Son système de traitement des données comporte un circuit sophistiqué de rejet des échos de sol, des contre-contre-mesures de brouillage électronique, incluant un indicateur numérique de cibles mobiles, la variation au hasard de fréquence d’une impulsion à l’autre, ainsi qu’un analyseur de brouillage et de sélection de sélection de transmission (ABST), des impulsion codées pour le système de rejet des échos parasites et l’élimination des retours provenant des lobes secondaires. Le modèle le plus récent de l’AN/TPS-43 bénéficie d’encore plus de raffinements et de capacités opérationnelles accrues.

Pour le transport par avion, l’équipement est divisé en deux unités de moins de 3 400 kg chacune. La première comprend un abri dans lequel se trouvent le transmetteur/récepteur et les affichages. L’autre est pour l’antenne et ses composantes, dont les cornets d’alimentation. Le tout peut être transporté par route sur deux camions de type M35. Le poids est minimisé en utilisant autant que possible des alliages légers pour la structure et par la miniaturisation des composantes électroniques. Le transmetteur est ainsi un modulateur à semi-conducteurs pour alimenter le klystron linéaire qui produit le faisceau.

La série de cornets d’alimentation utilise une matrice de lignes à ruban équilibrées pour produire le faisceau en cosécante carrée nécessaire. L’antenne d’identification « ami-ennemi » est de type « somme et différence » avec une suppression des lobes secondaires à l’interrogation. Une petite antenne à circuit imprimé est montée à l’arrière des cornets pour agir comme de référence pour la détection des lobes secondaires. Elle est utilisée durant le temps mort entre les impulsions du radar principal quand le transmetteur est disponible pour l’ABST.