www.radartutorial.eu www.radartutorial.eu Vue d'ensemble des radars - Musée du Radar

Airfield Surveillance Radar ASR-3

Description de l'unité de radar, les caractéristiques techniques tactique
ASR-3
(cliquer pour pleine grandeur: 330·440px = 31 kilooctets)

Figure 1 : Antenne d’un ASR-3 (© AEG Telefunken)

Données techniques
Fréquence : 2700 - 2900 MHz
(Bande S)
Période de répétition  
des impulsions (PRI):
833 µs
Fréquence de répétition  
des impulsions (FRI) :
1200 Hz
Largeur d’impulsion (τ) : 0,833 µs
Temps de réception :  
Temps mort :  
Puissance de pointe : 500 kW
Puissance moyenne :  
Portée maximale : 100 km (54 nm)
Résolution en portée : 130 m
Largeur du faisceau :  
Vitesse de rotation: 25 U/min

Airfield Surveillance Radar ASR-3

L’ASR-3 était un radar de surveillance autour d’un aéroport. Son antenne fut présentée lors d’une exposition à Berlin en 1953. Le premier aéroport à l’utiliser fut celui de Bombay, Inde, en 1961.

Un écran cathodique PPI de diamètre de 25 cm de diamètre avec des déflecteurs à bobine d’induction rotatifs étaient utilisés pour l’affichage des données. L’information azimutale provenait du voltage de rétroaction du synchro de l’antenne.

Le radar comportait un indicateur de cibles mobiles utilisant l’analyse par paires d’impulsions. Comme une ligne à retard de longueur assez longue, de bande passante suffisante et de faible atténuation n’était pas disponible au moment de sa conception, les échos étaient transformés par un cristal piézo-électrique en signaux acoustiques. Ces derniers passaient dans une colonne à mercure, puis était retransformé en signal électrique par un autre cristal de même type. En soustrayant les échos et les signaux retardés, les échos fixes pouvaient être éliminés avec une visibilité sous fouillis de 15 à 20 dB.

Galerie du radar ASR-3

Figure 2 : Tour et antenne du ASR-3 de l’aéroport de Frankfurt
(© DFS Deutsche Flugsicherung)

Figure 3 : Tour et ASR-
à l’aéroport de Hamburg
(© DFS Deutsche Flugsicherung)