www.radartutorial.eu www.radartutorial.eu Vue d'ensemble des radars - Musée du Radar

Mammut

Description de l'unité de radar, les caractéristiques techniques tactique

Figure 1 : Antenne d’un Mammut

Antenne d’un Mammut
(cliquer pour agrandir: 800·640px = 83 kByte)

Figure 1 : Antenne d’un Mammut

Données techniques
Fréquence : 120…135 MHz
Temps inter-impulsions (PRI) :  
Taux de répétition des impulsions (PRF):  
Largeur d’impulsion (τ) : 2 à 3,5 μs
Temps de réception :  
Temps mort :  
Puissance de pointe : 200 kW
Puissance moyenne : 8 kW
Portée maximale : 300 km
Résolution versus portée: 300 m
Largeur du faisceau : 0,5°
Coups au but par balayage :  

Mammut

Le radar Mammut (FuMG 41/42) est un radar de veille lointaine de longueur d'onde de 2,20 à 2,50 m construit par les Allemands durant la Seconde Guerre mondiale. L'antenne est un treillis métallique de 30 m par 16 m. Il se compose de quatre panneaux, chacun ayant 16 dipôles. Les deux étages supérieurs de l'antenne servaient à l’émission et les deux plus bas, d'antenne réceptrice.

Parce que l'antenne n'est pas mobile, le balayage du faisceau était effectué par voie électronique au moyen d'un « compensateur électrique » qui décale la phase entre les différents dipôles branchés sur la ligne d'alimentation. Ainsi, le pivotement du faisceau d'émission peut varier de ± 55 ° en azimut par rapport à l'axe principal. Pour couvrir l’horizon, il fallait donc au moins deux radars Mammut, le plus souvent dos-à-dos comme une face de Janus.

Le poids du système était d'environ 25 tonnes. Le Mammut pouvait être couplé avec le dispositif Malaya, un récepteur supplémentaire sur les panneaux supérieurs et inférieurs de l'antenne, pour former un diagramme d’émission vertical très étroit qui permettait une mesure supplémentaire de l'angle d'élévation de la cible. Le radar Mammut construit à partir de 1944, a donc été le premier radar 3D utilisant une antenne réseau à commande de phase.