www.radartutorial.eu www.radartutorial.eu Vue d'ensemble des radars - Radar météorologique

Radar météorologique terrestre DWSR-8500S

Description de l'unité de radar, les caractéristiques techniques tactique
DWSR 8500S 
(cliquer pour agrandir: 265·315px = 16 kilooctets)

Figure 1 : Antenne de bande S

Données techniques
Fréquence : 2,7 GHz - 2,9 GHz GHz
Période de répétition des impulsions (PRI):  
Fréquence de répétition  
des impulsions (FRI) :
250 Hz (réflectivité)
623,700 ou 900 Hz (vitesse radiale)
Largeur d’impulsion (τ) : 0,8 à 2 µs
Temps de réception :  
Temps mort :  
Puissance de pointe : 850 kW
Puissance moyenne :  
Portée maximale : 120 km à 250 km en vitesse radiale
(vitesse non ambigüe
de 75 m/s par post-traitement)
480 km à 550 km en réflectivité
Résolution versus portée:  
Largeur du faisceau : 0.99° (gain 45 dB),
1,28°, 1,83° et 2,13° (selon l’antenne)
Suppression du fouillis: -40 dB
Élévations possibles: -2° à +90°
Type d’antenne: Parabolique en métal plein
Diamètre de l’antenne: 3,2 à 8,2 mètres
Taux de rotation de l’antenne :  

Radar météorologique terrestre DWSR-8500S

Le radar météorologique Doppler DWSR-8500S de longue portée possède un magnétron robuste qui transmet en bande S. Ce dernier a été mis en service en 1998 par la compagnie EEC, le prédécesseur de DRS-WS. Le radar comprend un transmetteur, un récepteur, des éléments de contrôle et une antenne de 4,2 mètres de diamètre.

Un ordinateur contrôle l’ensemble : rotation de l’antenne, largeur et taux de répétition des impulsions, information BITE (dispositif de test intégré). Il possède une fonction de surveillance de l’état du radar, grâce à une série de capteurs intégrés dans les différents systèmes. L’ordinateur permet l’accès à un opérateur extérieur pour faire des modifications à la stratégie de sondage, faire de l’entretien et pour vérifier les données.

Le logiciel permet de déplier les données en distance et en vitesse radiale par post-traitement. Le radar peut être équipé en double polarisation pour la détection directe des types de précipitations.

Source: Pamphlet