www.radartutorial.eu www.radartutorial.eu Vue d'ensemble des radars - Radar Maritime

AN/SPS-49 Radar

Description de l'unité de radar, les caractéristiques techniques tactique
AN-SPS-49
(cliquer pour agrandir: 512·384px = 24 kilooctets)

Figure 1 : Antenne du AN/SPS-49

Données techniques
Fréquence : 850 à 942 MHz
Période de répétition  
des impulsions (PRI) :
 
Fréquence de répétition  
des impulsions (FRI) :
280, 800, 1000 Hz
Largeur d’impulsion (τ) : 120 µs
Temps de réception :  
Temps mort :  
Puissance de pointe : 280 - 360 kW
Puissance moyenne : 12 - 13 kW
Portée maximale : 400 km
Résolution en portée : 60 m
Largeur du faisceau : 3,3°
Coups au but par balayage :  
Taux de rotation de l’antenne : 6 ou 12 tr/min.

AN/SPS-49 Radar

L’AN/SPS-49 est le principal radar surveillance de longue portée en deux dimensions de la US Navy. Développé pour la surveillance aérienne générale, il permet également la détection à haute altitude et en rase-motte à cause de sa puissance élevée, son algorithme de rejet des échos parasites et du brouillage, ainsi que celui de poursuite automatique des cibles. Il a été utilisé dans de nombreux types de navires, incluant les porte-avions, les croiseurs possédant ou non un système Aegis, les destroyers les frégates et les navires amphibies LSD et LHD. Jusqu’à 200 systèmes ont été opérationnels en même temps.

Plusieurs versions se sont succédé depuis sa création, les principales sont :

Les caractéristiques principales communes à toutes les versions sont :

La division des radars du Naval Research Laboratory a été impliquée dans la conception depuis les débuts du programme SPS-49 : spécification des caractéristiques, révision des plans, tests d’acceptation des prototypes et planification des tests d’évaluation sur terre et sur mer. Une caractéristique importante de la plus récente version, le SPS-49A (V)1, est une estimation de la vitesse radiale des cibles par un seul balayage qui permet une détermination de sa trajectoire plus rapidement. Cela est possible grâce une nouvelle technique de traitement développé par le NRL, avec les fonds 6,1 et 6,2 de l’Office of Naval Research (ONR) des États-Unis, et mise en production dans ce radar.

Source :radar-ftp.nrl.navy.mil et www.fas.org