www.radartutorial.eu www.radartutorial.eu Vue d'ensemble des radars - Radar de champ de bataille

Radar de surveillance « Giraffe AMB »

Description de l'unité de radar, les caractéristiques techniques tactique
Giraffe AMB,
(click to enlarge: 486·640px = 113 kByte)

Figure 1 : Station radar station déployé près de la côte de Suède à Göteborg.

Données techniques
Fréquence : 5,4 à 5,9 GHz (Bande G/H)
Période de répétition  
des impulsions (PRI):
 
Fréquence de répétition  
des impulsions (FRI) :
 
Largeur d’impulsion (τ) :  
Temps de réception :  
Temps mort :  
Puissance de pointe :  
Puissance moyenne :  
Portée maximale : 100 km
Résolution en portée :  
Largeur du faisceau :  
Coups au but par balayage :  
Taux de rotation de l’antenne :  

Radar de surveillance « Giraffe AMB »

Giraffe est le nom d’une série de radars de surveillance pulsés Doppler de bandes combinées G/H construit par Ericsson pour le poste de commandement, de communication et de contrôle mobile ou statique à courte et moyenne portée (C³I) de défense aérienne.

Le Giraffe AMB (Agile Multi Beam pour multifaisceaux à agilité de fréquences) est un radar sondant en trois dimensions spécialement adapté pour opérer avec les missiles sol-air (SAM) de courte et moyenne portée. Il utilise une antenne réseau à commande de phase active. Il été développé pour le système de missiles défensifs suédois RBS 23 BAMSE.

Un nouveau système C³I intégré, adapté à la défense anti-aérienne de portée moyenne, est présentement en développement. Le Giraffe AMB peut être intégré dans la plupart des systèmes de défense aérienne construits depuis 1978 et ce radar est utilisé dans 18 pays en plus de la Suède.

L’empilement de cornets d’émission utilise un faisceau de large ouverture pour la transmission et de multiples faisceaux minces pour la réception simultanée. Ceci donne non seulement une imagerie en trois dimensions à rafraîchissement rapide d’un balayage par seconde mais également une couverture jusqu’à une altitude élevée. Toutes les cibles à l’intérieur de la couverture sont sondées par techniques à mono-impulsion ce qui assure une haute qualité de la détection en trois dimensions. Les lobes secondaires de l’antenne sont réduits à un minimum ce qui permet une grande résistance au brouillage.