www.radartutorial.eu www.radartutorial.eu Vue d'ensemble des radars - Radar de l'ATC

Description de l'unité de radar, les caractéristiques techniques tactique

Figure 1 : Antenne et cabinet d’électronique du ASR-2000.

Figure 1 : Antenne et cabinet d’électronique du ASR-2000.

Données techniques
Fréquence : 2,7 à 2,9 GHz (bande S)
Temps inter-impulsions (PRI) : Environ entre 0,9 et 1,1 ms
Fréquence de répétition  
des impulsions (FRI) :
1 000 Hz
Largeur d’impulsion (τ) : 0,8 µs / 60 ou 80 µs
Temps de réception :  
Temps mort :  
Puissance de pointe : Jusqu’à 32 kW
Puissance moyenne :  
Portée maximale : 110 ou 150 km
Précision : 60 m / 0,12°
Résolution en portée : 210 m / 2,3°
Largeur du faisceau : 1,5°
Coups au but par balayage :  
Taux de rotation de l’antenne : 15 tr/min.

Radar de contrôle aérien ASR-2000

L’ASR-2000 est un radar de contrôle aérien de portée allant jusqu’à 110 à 150 km ayant un bon rapport qualité-prix pour suivre les aéronefs dans la zone terminale d’un aéroport. Il succède aux radars ASR-8 et ASR-9 à transmetteurs conventionnels à klystron. Ce nouveau radar utilise un transmetteur à semi-conducteurs émettant des impulsions de 8, 16 et 32 kW avec un cycle opérationnel de 6%. L’excitateur est un synthétiseur numérique.

Le radar est modulaire et les pièces suivent le standard le plus moderne des composantes génériques (Commercial Off The Shelf ou COTS) ce qui permet un remplacement rapide en cas de panne et d’isoler facilement les modules problématiques. L’ASR 2000 est donc facile à entretenir et peu coûteux. La formation des techniciens est également rapide puisque le radar utilise des pièces qu’ils peuvent avoir rencontrées sur d’autres appareils du genre.

L’ASR-2000 a deux récepteurs numériques pour permettent une redondance en cas de panne. Leur gamme dynamique est de plus de 65 dB grâce à des amplificateurs linéaires et logarithmiques de la fréquence intermédiaire (FI). Ils font une compression des impulsions avec un rapport de 18,75 dB. La détection des cibles mobiles adaptative permet une visibilité sous fouillis radar de 57 dB.

L’antenne parabolique à double courbure produit un faisceau en cosécante carrée avec de très faibles lobes secondaire (-28 dB). Elle est alimentée par deux cornets pour donner des faisceaux haut et bas ayant un gain de 32 dB. La polarisation peut être linéaire ou circulaire. Une antenne secondaire à large ouverture verticale peut être ajoutée sur la première, le tout rencontrant les standards de l’OACI pour un radar de contrôle aérien.