www.radartutorial.eu www.radartutorial.eu Vue d'ensemble des radars - Radar de l'ATC

Description de l'unité de radar, les caractéristiques techniques tactique
ATC-Radar ASR-11
(click to enlarge: 800·600px = 15 kByte)

Figure 1 : Antenne de l’ASR-11

Données techniques
Fréquence : 2,7 à 2,9 GHz
Temps inter-impulsions (PRI) :  
Fréquence de répétition  
des impulsions (FRI) :
 
Largeur d’impulsion (τ) :  
Temps de réception :  
Temps mort :  
Puissance de pointe : 25 kW
Puissance moyenne : 2,1 kW
Portée maximale : 110 km
Résolution en portée : 926 m
(0,5 milles marins)
Largeur du faisceau : 1,41°
Coups au but par balayage :  
Taux de rotation de l’antenne : 12 tr/min.

ASR-11

Le radar numérique de surveillance aérienne de terminal (en anglais Digital Airport Surveillance Radar ou DASR) remplace graduellement les systèmes analogues qui l’ont précédé comme l’ASR-7 et l’ASR-8 civils, ou les AN/GPN-12, -20 et -27 militaires qui ont plus de 20 ans de service. Il détecte la position des aéronefs et les précipitations dans la région immédiate d’un aéroport tout en étant plus robuste, de moindre coût d’utilisation, avec de meilleures performances et fournissant des données numériques compatibles avec les systèmes récents d’affichage.

L’ASR-11 a deux composantes : un radar primaire de surveillance et un radar secondaire d’identification, souvent appelé la « balise ». Le premier émet un faisceau de fréquence porteuse entre 2,7 et 2,9 GHz grâce à une antenne en section de parabole en rotation continuelle sur une tour. Il capte les échos retournés par les cibles dans l’espace aérien sur une portée de 110 km et peut ainsi détecter les aéronefs ainsi que les précipitations. L’émission de pointe de 25 kW tombe sous le seuil d’exposition permise pour les humains par la FCC (Federal Communications Commission des États-Unis) à 15 mètres du radar.

Le second utilise l’antenne réseau rectangulaire, au-dessus de l’antenne du radar primaire, pour transmettre des codes auxquels le transpondeur des avions répond par un signal d’identification, incluant des paramètres comme son altitude et son état de vol. Le contrôleur aérien peut ainsi confirmer et compléter le repérage du radar primaire. Le radar secondaire fonctionne à une fréquence entre 1 030 et 1 090 MHZ avec une puissance de 160 à 1 500 watts.

Source: FAA page on ASR-11

Galerie du radar ASR-11

Figure 2 : ASR-11, émetteur à semi-conducteurs