www.radartutorial.eu Les Principes du Radar

Interférences

Figure 1 : Combinaison constructives et destructives d’ondes déphasées.

Figure 1 : Combinaison constructives et destructives d’ondes déphasées.

Interférences

Deux ondes se déplaçant dans le même milieu vont entrer en interférence si elles ont une phase différente. Cette interférence peut être constructive ou destructive. Cela se produit quand plusieurs émetteurs se trouvent dans la même région ou que les ondes subissent des réflexions multiples.

Quand des ondes de même fréquence sont synchronisées, on parle alors d’onde en phase ou ayant un déphasage nul, leur énergie s’additionne pour donner une plus grande amplitude au signal. Par contre, si elles sont en phase inverse, les creux rencontrent les crêtes, le déphasage est de 180 degrés et leurs énergies se soustraient allant jusqu’à s’annuler si leur amplitude est égale. Entre ces deux extrêmes, il y aura une gamme de valeurs de l’intensité de l’onde résultante, comme on peut le voir dans la figure 1.

Cette situation peut se produire quand le signal envoyé par un radar suit deux chemins pour atteindre la cible: le trajet direct et un autre qui passe par une réflexion sur le sol. Le signal rétrodiffusé au radar consiste donc en une addition de deux ondes qui ont parcouru des distances différentes. Comme la phase reçu dépend de la distance parcourue, la différence de distance entraine un déphase entre ces ondes qui peut aller de 0 à 180 degrés. Le résultat est un signal distordu qui varie dans le temps. Cela est connu come une perte dans le domaine de la radio (évanouissement du signal). En théorie cela se produit seulement si la fréquence entre les deux ondes est exactement la même, mais en pratique l’interférence est notable même si les deux signaux ne sont pas exactement les mêmes car le récepteur reçoit toujours une certaine bande passante autour de la fréquence de base.

Ce phénomène est généralement nuisible à la réception radar mais peut cependant être utilisé pour mesurer la hauteur de la cible. En effet, un radar très sensible peut mesurer la différence de phase, et donc la différence de distance parcourue, entre le signal direct à la cible et celui réfléchi par le sol dans la technique de la réception par trajets multiples.