www.radartutorial.eu Les Principes du Radar

Circuits de Gain variable dans le temps (GVT)

Convolution du GVT
Signal
d’entrée
Signal
de sortie

Figure 1 : Circuit réel avec un atténuateur de diodes PIN

Figure 1 : Circuit réel avec un atténuateur de diodes PIN (cliquer sur la loup pour agrandir et voir les valeurs des composantes)

Figure 2 : (demodulated) input signal

Figure 3 : STC- Waveform

Figure 4 : (demodulated) output signal

Le gain variable dans le temps (GVT) est une technique utilisée pour contrôler le gain dans les récepteurs radars qui consiste à normaliser le niveau du signal avec le temps de réception (ce qui équivaut à la distance au radar). Ceci limite l’intensité des forts échos de sols près du radar qui pourraient dépasser la gamme dynamique du récepteur ce qui le saturerait alors qu’il travaille à transférer le signal à la fréquence intermédiaire (FI).

Le circuit GVT montré dans la figure est celui d’un récepteur réel de radar pour le contrôle aérien. Il s’agit d’un atténuateur analogue de voltage utilisant une diode PIN. L’onde de convolution utilisée donne une atténuation allant de 1 dB lorsque la tension est nulle à 24 dB si le voltage est de -24 V.

La forme de la convolution peut être carrée ou une fonction linéaire du temps. La normalisation du signal se fait donc par une atténuation proportionnelle au temps de réception et donc de la distance au radar. En passant sur les points d’entrée et de sortie dans la figure, il est possible de voir la différence causée par l’onde de convolution et qui fait ressortir les vrais échos du bruit de fond.

Un circuit numérique de GVT est contrôlé pour sa part par un programme informatique qui peut optimiser la normalisation. Il utilise un mot de 4 bits pour contrôler l’atténuation avec le temps. Celle-ci peut alors être de 48 dB à 0, selon la distance, par étapes de 6 dB.