www.radartutorial.eu Les Principes du Radar

Codeur azimutal par impulsions

Figure 1 : Un ancien type de codeur pour radar ASR–910 de contrôle aérien.

Figure 1 : Un ancien type de codeur pour radar ASR–910 de contrôle aérien.

Codeur azimutal par impulsions

Un codeur azimutal mécanique ou optique est monté sur la partie en rotation du piédestal du radar. Il génère une série continue d’impulsions à un taux connu, les impulsions azimutales (IA). Un décodeur compte les IA dans le moniteur d’affichage (ex. dans l’ASR–910) ou dans le système de traitement des données radar (ex. dan le RRP–117).

Ce compte est réinitialisé par une impulsion envoyée à chaque fois que le codeur passe devant la direction du nord vrai et qu’une impulsion référence nord (IRN) est émise. Cela veut dire que sachant le taux d’IA par tour, le compteur peut déterminer l’azimut vers laquelle l’antenne pointe à tout moment. Généralement, le nombre d’IA dans un tour est de 4096 (résolution de 0,087 degré par impulsion) à 16 384 (résolution de 0,02129 degré par tour). Par définition, la direction se calcule dans le sens horaire, soit vers la droite par rapport au nord..

Schéma du décodeur
Compteur
(12…
 14 Bit)
INR
Réinitialisation
ACP
Horloge
A0…A11 (…A13)

Figure 2 : Schéma du décodeur

Compteur
(12…14 Bit)
INR
Réinitialisation
IA
Horloge
A0…A11 (…A13)
NRP ACP cnt bus

Figure 2 : Schéma du décodeur (Image interactive)

Selon le type du codeur, l'impulsion de référence nord (IRN) peut être synchronisée avec le taux des IA et donc se produire après un nombre entier de cycle de l’IA. C'est généralement le cas quand une plus grande précision est nécessaire. L'IRN peut aussi être générée de façon complètement indépendante.

L’absence d’un ou deux IA lors d’une rotation n’est pas critique car le décodeur se remet à zéro à la prochaine impulsion de référence nord (IRN). Tout au plus, il y aura une légère erreur d’azimut après les IA manquants. Par contre, si le nombre d’IA manquants est important, l’erreur azimutale deviendra importante et la position des cibles sera estimée erronément bien à gauche de leur position réelle. L’image radar se donc décalée de façon antihoraire par rapport à la réalité après chaque IA manquants.

Figure 3 : Codeur azimutal de 16 384 impulsions par rotation (démonté) pour un piédestal d’antenne.

Figure 3 : Codeur azimutal de 16 384 impulsions par rotation (démonté) pour un piédestal d’antenne.