www.radartutorial.eu Les Principes du Radar

Dissimulation et masquage

Brouillage par un émetteur de bruit modulé se trouvant dans la direction 210° (sud-ouest). Les autres secteurs affectés se trouvent dans la direction des lobes secondaires principaux du radar.

Figure 1 : Brouillage par un émetteur de bruit modulé se trouvant dans la direction 210° (sud-ouest). Les autres secteurs affectés se trouvent dans la direction des lobes secondaires principaux du radar.

Dans les contre-mesures électroniques, la dissimulation consiste à saturer un radar avec du bruit électronique pour cacher les cibles. Une augmentation du bruit se traduit donc par une diminution de la probabilité de détection et une augmentation du taux de fausses alertes. Un puissant émetteur de brouillage peut donc cacher toutes les cibles.

Le brouillage par le bruit peut être sélectif ou en barrage. Le brouillage sélectif est simplement l’émission de fort bruit aléatoire dans la bande étroite connue de réception d’un radar. Le brouillage en barrage est l’émission de bruit couvrant une large bande de fréquences soit pour couvrir plusieurs radars ou bien pour compenser pour l’incertitude sur la connaissance de leur bande de réception.

Often used in the World War II, chaff is a passive disturbing method which cause high noise-similar clutter on reason of its own reflection.

Le masquage se fait en saturant la zone d’intérêts de leurres. Les plus connus sont les paillettes de contre-mesures qui furent développées durant la Seconde guerre mondiale. Il s’agit de bandelette de plastique métallisées qui une fois lâchées en paquets d’un aéronef, ou projetés par l’artillerie, se dispersent dans l’air et réfléchissent les ondes radar, créant un phénomène similaire au fouillis radar. Leur longueur est ajustée pour correspondre à la longueur d’onde des radars visés ce qui optimise le retour. Comme elles sont légères et aérodynamiques, elles descendent lentement vers le sol et dérivent avec le vent ce qui leur permet d’affecter le radar durant une bonne période.

Two types of chaff and their cannisters. Photo by US Navy Naval Research Laboratory 
(cliquer pour agrandir: 800·600px = 76 kilooctets)

Figure 2 : RR-129 and RR-144, deux types de paillettes dans leur contenant.

Des filtres spéciaux et des contre-contre-mesures électroniques (CCME), quelques fois nommées des mesures de protection électronique (MPE), sont utilisés pour tenter d’éliminer les effets de brouillage et de masquage. En particulier, l’utilisation de l’effet Doppler sur les données radar permet de séparer les paillettes, qui se déplacent à la vitesse du vent, des avions qui se déplacent à beaucoup plus grande vitesse.