www.radartutorial.eu Les Principes du Radar

Interférence électronique

Figure 1 : Brouillage d’un radar de bande VHF par un émetteur de bruit modulé à 150° du radar.

Interférence électronique

Près des aéroports, à bord des navires et des avions, il y a un grand nombre d’appareils électroniques très complexes qui ne doivent pas émettre des ondes interférant avec les autres pour bien pour remplir leur rôle. C’est ce qu’on appelle la compatibilité électromagnétique (CEM). Toute source externe de radiofréquences réduit leurs performances et prend le nom d’interférence électromagnétique (IEM). Ces sources se divisent en deux catégories:
 

Interférences
Naturelles
De source humaine
Imprévues
Intentionnelles
Interférences
Naturelles
De source humaine
Imprévues
Intentionnelles
Interférences
Naturelles
De source humaine
Imprévues
Intentionnelles

Les récepteurs comprennent des circuits de protection pour filtrer les fréquences indésirables captées par l’antenne. Cela prévient ou limite les effets d’interférence et permet la désensibilisation aux forts échos parasites. Cela prévient aussi la surcharge du récepteur.

Diverses techniques peuvent être utilisées pour minimiser les interférences causées par une séparation de fréquence trop faible ou une mauvaise isolation électronique entre les antennes d’émission et de réception: l’intensité du transmetteur radio peut être limitée à une bande passante étroite afin de contrôler les interférences, un blindage et un réseau de filtres électroniques aident également. Selon le système, les protections peuvent inclurent des coupleurs multiples, des présélecteurs, etc.

Figure 1 : Brouillage d’un radar de bande VHF par un émetteur de bruit modulé à 150° du radar.