www.radartutorial.eu Les Principes du Radar

Affichage d’un radar météorologique

PPI

Figure 2 : Définition d’un CAPPI

Figure 2 : Définition d’un CAPPI

Affichage d’un radar météorologique

PPI
PPI-Display

Figure 1 : Affichage d’un radar aéroporté

Les données des radars météorologiques sont affichées de plusieurs façons. La plus commune est l’affichage PPI (Vue panoramique à angle constant). Il s’agit d’un affichage des données sur tous les azimuts disponibles sur un seul angle d’élévation. Le radar se trouve au centre de l’image et les données sont pointées selon leur position azimutale et radiale.

Avec un radar de surface, les données sont sur 360 degrés autour du radar mais dans un avion, les données sont généralement limitées à la vision vers l’avant. Il faut se rappeler que le faisceau s’élève avec la distance au radar et donc que ces données sont de plus en plus en altitude lorsqu’on s’éloigne du radar (voir figure 2).

CAPPI

Un Cappi (Vue panoramique à altitude constant) est une coupe horizontale des données en trois dimensions de l’espace sondé par le radar. Sur la figure 2, on a un certain nombre d’angles d’élévation, allant de 0,5 à 15 degrés, qui ont été balayés jusqu’à un maximum de 45 kilomètres du radar. Le Cappi de 4 000 pieds d’altitude utilisera donc les données les plus près de cette hauteur à une distance du radar. Cette coupe peut également être une moyenne des informations sur plusieurs angles qui ont des données près de cette hauteur (les boîtes grises).

On peut remarquer que les données proviennent de cellules de résolution de plus en plus grandes lorsqu’on s’éloigne du radar et donc une moyenne de plus en plus lissée. Selon la hauteur choisie, il peut également arriver qu’aucune donnée ne soit disponible à la hauteur choisie à cause de la propagation du faisceau. Le CAPPI devient alors le PPI de l’angle le plus au-delà de cette distance.

Le CAPPI n’est pas d’usage aussi universel que le PPI mais il est assez répandu, même sur les avions.

Coupe verticale
Vol-CAPPI-Display 
(cliquer pour agrandir: 640·480px = 67 kilooctets)

Figure 3 : CAPPI avec coupes verticales des réflectivités dans les axes indiqués.

La figure 3 montre un CAPPI avec des coupes verticales des données sur les bordures supérieures et droites. Ces coupes sont effectuées le long des deux lignes traversant les précipitations sur le CAPPI. Elles permettent de voir la structure verticale des précipitations, celles-ci étant fort différentes entre des précipitations convectives (orages) et stratiformes (pluie continue).

Dans la marge supérieure, on peut voir la coupe seront la direction gauche-droite dans les précipitations au bas du CAPPI (Seitenriss OST-West). On y remarque que les précipitations sont intenses (rouges) depuis le sol jusqu’à une altitude notée 10. Le tout est caractéristique d’un orage. Dans la marge de droite, on voit une coupe le long de la ligne haut-bas dans le CAPPI (Seitenriss Nord-Sud). Cette coupe montre que la ligne de précipitations sur le CAPPI est formée de plusieurs cellules similaires à la coupe de la marge supérieure et donc est formée d’une série d’orages.