www.radartutorial.eu Les Principes du Radar

Radar météorologique à longue portée

Figure 1 : Le radar météorologique Meteor 1500 d’Adelaïde (Australie) sans son radôme protecteur.
Courtoisie de Gematronik

Radar météorologique à longue portée

Les radars météorologiques de longue portée sont des radars à balayage, similaires à ceux de courte portée, qui sont utilisés par les services météorologiques nationaux. Ils sont le plus souvent organisés en réseau pour couvrir le territoire national ou les zones populeuses. Les données de tous les radars d’un réseau peuvent ainsi être assemblées en une mosaïque qui montre les précipitations sur l’ensemble du territoire.

Leur localisation dépend donc plus d’une stratégie de couverture optimale qu’une colocalisation avec une installation particulière comme un aéroport. En général, la couverture de chaque radar déborde peu sur celle d’un autre, pour éviter les données redondantes. Cependant, dans le cas où la longueur d’onde utilisée peut être atténuée dans les fortes précipitations (cas des radars de bande C au Canada ou en Europe du Nord), les voisins de grille d’un réseau partageront souvent une partie de leur couverture pour remédier au problème.

Ces radars peuvent avoir une portée maximale dépassant les 500 km, mais en général leur portée utile est limitée à moins de 300 km. En effet, la résolution diminue avec la distance, et même le faisceau d’angle de site le plus bas s’élève ensuite rapidement au-dessus des précipitations. Par exemple, les WSR–88D du réseau NEXRAD effectuent un sondage jusqu’à 480 km avec l’angle le plus bas, mais limitent la portée maximale non ambigüe à 250 km pour les autres.

L’antenne des radars de longue portée tourne à une vitesse allant jusqu’à 6 tours par minute et effectue des balayages sur plusieurs angles d’élévation afin d’obtenir une vue en trois dimensions de la région de couverture. Par contre, ils peuvent aussi tourner très lentement (ex. celui de Bordeaux en France tourne à 0,8 tours par minute) pour prendre des données à très grande résolution. Selon la stratégie de sondage choisie, les données seront disponibles entre 5 et 15 minutes après le début du sondage. Récemment, le National Weather Service américain expérimente l’utilisation de radars à antennes réseau à commande de phase qui permettraient d’effectuer les mêmes sondages en une minute ou moins avec très grande précision.