www.radartutorial.eu Les Principes du Radar

Problèmes d’interférences pour le radar secondaire

Comme le récepteur du radar secondaire n’a pas à être aussi sensible que celui d’un radar primaire, le principal problème d’interférences est le brouillage. Il se divise en perturbations synchrones et asynchrones.

Deux types sont souvent désignés de façon mnémotechnique par:

Figure 1 : Interférence asynchrone ou « fruit ».

Figure 1 : Interférence asynchrone ou « fruit ».

En plus, il y a les interférences, synchrones et asynchrones, provenant de transpondeurs répondant à des interrogations différentes. En général, elles sont filtrées en réduisant automatiquement la sensibilité du récepteur radar et elles sont affichées à l’écran par un clignotement.