www.radartutorial.eu Les Principes du Radar

Mode « écho de peau »

Figure 1 : Les échos radar sur un radar d’avion sont affichés en mode « écho de peau ».

Mode « écho de peau »

Le terme de radar à « échos de peau » est tiré de l’aviation. À l’origine, il désignait un radar n’ayant pas de programme de détermination de trajectoire primaire et qui ne pouvait suivre une cible que comme un point coloré. Le mode « écho de peau » indique maintenant que la luminosité ou la couleur d’un écho radar est proportionnelle à l’intensité de son signal, la réflectivité de sa « peau ». Il s’agit du mode de base des radars primaires et météorologiques qui ne peuvent identifier directement la cible.

Dans les systèmes radars qui reçoivent des informations supplémentaires d’un radar secondaire, les cibles sont identifiées par un symbole (rectangle ou autre) monochrome et par des informations codées provenant du transpondeur de l’aéronef (code ACAS ou TCAS). Les cibles non coopératives sont elles identifiées seulement par leur intensité en « échos de peau ». Les précipitations et les échos de sol (comme les montagnes) sont également affichés ainsi.

Selon les réglages d’un radar, un masque peut être appliqué à ces « échos de peau » afin de ne montrer que les cibles d’intérêt. Ce masque est appliqué à la section équivalente radar (SER) et/ou au spectre de vitesses Doppler caractéristiques. Par exemple un SER de 30 m² ou plus et un spectre correspondant à une vitesse caractéristique des avions à hélices peuvent être reliées à un avion-citerne (K)C-130. En appliquant le masque, l’opérateur peut les repérer dans une zone de précipitations même si le transpondeur de l’avion ne répond pas.