www.radartutorial.eu Les Principes du Radar

Concept de cohérence

1. PRI
2. PRI
3. PRI

Figure 1 : Impulsions non-cohérentes à phase aléatoire. Il est à remarquer que l’onde ne commence pas au même point du cycle d’une impulsion à la suivante. (PRI = période de répétition des impulsions.)

1. PRI
2. PRI
3. PRI

Figure 1 : Impulsions non-cohérentes à phase aléatoire. Il est à remarquer que l’onde ne commence pas au même point du cycle d’une impulsion à la suivante. (PRI = période de répétition des impulsions.)

Concept de cohérence

Qu’est-ce que la cohérence dans un radar?

Un radar cohérent est celui dont les impulsions transmises débutent toujours à la même phase de leur cycle de référence. De façon inverse, un radar incohérent est celui dont les impulsions ont une phase aléatoire. La cohérence dépend de l’appareil dans le transmetteur qui produit l’onde. Il en existe deux types :

Radar incohérent

Les transmetteurs utilisant un oscillateur de puissance (OP), comme le magnétron, ne sont pas cohérents. En effet, lorsque l’oscillateur est excité par l’envoi d’une onde carrée transmise par le modulateur, la phase de leur auto-oscillation est aléatoire et les impulsions successives ne sont pas corrélées entre elles.

Important: les auto-oscillateurs donnent une phase aléatoire et un radar incohérent.

Radar cohérent
1. PRI
2. PRI
3. PRI

Figure 2 : Impulsions cohérentes dont chaque impulsion débute au même point du cycle.

1. PRI
2. PRI
3. PRI

Figure 2 : Impulsions cohérentes dont chaque impulsion débute au même point du cycle.

Les transmetteurs à amplificateurs de puissance (AP) produisent quand à eux des impulsions ayant toujours la même phase de départ et sont dits entièrement cohérents. Dans ce cas, l’onde est générée à faible puissance par une source permanente très stable de radiofréquences, appelée un générateur d’ondes, dont le signal de sortie passera ensuite dans un amplificateur, tel un klystron.

Un changement de fréquence de répétitions des impulsions (FRI) n’affectera pas la cohérence, même si la radiofréquence porteuse (RF) est un multiple du FRI, comme c’est souvent le cas. La cohérence ne dépend cependant pas du ratio RF versus FRI, celui-ci peut être variable pour certaines utilisations, en autant que la RF est elle stable.

Important: Les oscillateurs de faible puissance et les amplificateurs donnant une phase stable d’impulsion en impulsions sont cohérents.!

Cohérent versus incohérent

L’avantage le plus important des radars cohérents sur ceux incohérents est la possibilité de noter même la plus petite différence dans la phase entre l’impulsion transmise et le retour des cibles pour en extraire leur vitesse radiale de déplacement. Cela permet d’utiliser un traitement par effet Doppler du signal qui offre une grande résolution de vitesse et qui permet de filtrer les échos parasites stationnaires et le bruit.

Pour obtenir le même résultat avec un radar incohérent, il faut user d’un subterfuge, soit de noter la « signature » de chacune des impulsions et d’en faire l’auto-corrélation avec l’écho de retour. Il s’agit d’un processus plus complexe, et donnant des résultats moins fiables, qu’on utilise dans les radars pseudo-cohérents.