www.radartutorial.eu Les Principes du Radar

Adaptation des impédances dans un guide d’onde

Figure 1 : Adaptation des impédances

Figure 1 : Adaptation des impédances

Adaptation des impédances dans un guide d’onde

Les guides d’onde relient une source à un récepteur et leur impédance doit être adaptée aux caractéristiques de cette charge pour ne pas créer de réflexions. Il existe différents dispositifs appelés « iris » pour arriver à cette fin. Ces derniers ajoutent une capacité, une impédance ou une combinaison des deux dans le guide d’onde.

Un iris à inductance, et son circuit équivalent, sont visible en A. Il est formé de deux lattes métalliques collées sur les murs latéraux du guide d’onde et qui sont perpendiculaires au champ magnétique (H). Ces lattes créent une réactance à travers le guide qui est directement proportionnelle à la dimension de l’ouverture et donc à la résistance au passage du courant alternatif d'une fréquence donnée.

En B, les lattes sont placées le long des côtés longs du guide d’onde et agissent comme une capacité. Encore une fois la réactance est directement proportionnelle à l’ouverture laissée par l’iris mais les lattes sont perpendiculaires au champ électrique (E).

Finalement, en C, les lattes de l’iris suivent tous les murs du guide d’onde et affectent donc les champs électriques et magnétiques en même temps. L’iris est équivalent à un circuit impédance-capacité (L–C) parallèle. À la fréquence de résonance, l’iris agit comme une résistance de dérivation haute. Au-dessus et en dessous de cette fréquence, l’iris agit comme une capacité ou une réactance.

Des entretoises et des vis conductrices peuvent aussi servir pour adapter l’impédance des guides d’onde.

Guide d’onde avec iris à réactance 
(cliquer pour agrandir: 800·600px = 64 kilooctets)

Figure 2 : Guide d’onde avec iris à réactance.