www.radartutorial.eu Les Principes du Radar

Guides en coude progressif et en vrille

Les dimensions, la forme et le matériel diélectrique central du guide d’onde doivent être constants sur toute sa longueur, faute de quoi des réflexions internes de l’onde vont se produire à la frontière de changements abrupts de ceux-ci. Ces changement produiront des pertes d’énergie du signal et donc d’efficacité de la transmission. S’il est nécessaire de changer la direction du guide d’onde ou son orientation, il faut suivre certaines règles pour atténuer ces réflexions.

Coudes

Un guide d’onde peut être coudé de plusieurs façons pour arriver à ce résultat. La plus commune est de donner au joint un arc de cercle aussi grand que possible. La figure 1 de droite montre un joint dit en « coude progressif E » car il affecte la direction du champ électrique. Le rayon de courbure doit être plus grand que deux longueurs d’onde du signal pour empêcher les réflexions.

Guide d’onde en coude progressif
Coude progressif H Coude progressif E

Figure 1 : Guide d’onde en coude progressif

La partie gauche de la figure 1 montre un autre coude commun, soit le « coude progressif H », qui lui change la direction du champ magnétique. Encore là, le rayon de courbure doit être plus grand que 2 fois la longueur d’onde.

A sharp bend in either dimension may be used if it meets certain requirements. Notice the two 45-degree bends in figure; the bends are 1/4·λ apart. The reflections that occur at the 45-degree bends cancel each other, leaving the fields as though no reflections have occurred.

Coudes à 45 degrés

Figure 2 : Coudes à 45 degrés

Vrilles

Dans certains cas, il faut changer l’orientation du champ électromagnétique pour bien adapter la phase de la charge du guide d’onde. Cela peut être fait en utilisant un joint en vrille comme dans la figure 3. Encore une fois, le changement dans la vrille doit être graduel et sur plus de deux longueurs d’onde (2·λ) afin d’éviter les réflexions.

Figure 3 : Joint en vrille

Waveguide twist 
(cliquer pour agrandir: 640·480px = 27 kilooctets)

Figure 3 : Joint en vrille

Il existe aussi des guides d’onde flexibles qui permettent d’ajuster la courbure pour des utilisations particulières. Ils sont faits d’un conducteur enroulé comme un boudin, le plus souvent de laiton, et qui ont une surface interne plaquée de chrome. La perte de puissance est plus importante que pour les coudes fixes car la surface interne n’est pas parfaitement lisse. Ils ne sont donc utilisés que pour de courtes sections du guide d’onde, quand aucune autre solution n’est pratique.

Figure 4 : Guide d’onde flexible

Flexible waveguide

Figure 4 : Guide d’onde flexible