www.radartutorial.eu Les Principes du Radar

Anges radar

Les « anges radar » sont des échos radar qui ne peuvent être attribués à des réflexions sur des cibles liquides ou solides, et peuvent être attribués à des variations de l'indice de réfraction de l'air. Ce phénomène est comparable à l'effet miroir que l’on peut noter lorsqu’on regarde à travers un certain nombre de verres. À l'interface entre le milieu optiquement plus dense (verre) et le milieu optiquement mince (air), le rayon lumineux est en partie réfléchi. On voit donc une réflexion bien qu’il n’y a ait pas de miroir à proprement parlé.

La même chose se passe lorsque le faisceau radar passe sur une courte distance entre deux masses d’air ayant des propriétés de réfraction très différentes, les deux ne présentant pas de précipitations. Par exemple, lors d’une inversion matinale, les terres se réchauffent plus rapidement que les lacs au lever du soleil et les masses d’air qui les surplombent ont des caractéristiques de températures et d’humidité différentes. Cela se produit également si un courant d'air ascendant chaud et sec suit un autre froid et descendant dans des rouleaux de convection. Cet effet est appelé la diffusion de Bragg et donne des « échos en air clair ». Le radar peut même noter une vitesse de déplacement de ces échos, par l’effet Doppler-Fizeau, car les frontières des différents milieux peuvent se déplacer.

Ce phénomène peut confondre l’opérateur radar en n’étant pas filtré par les systèmes de visualisation des cibles mobiles. Il a par le passé donné lieu à des alertes et à l’envoi d’avions intercepteurs pour identifier ces « anges ».